Suis-je prêt à recevoir le sacrement de la confirmation ?

« Je ne me sens pas prêt à recevoir le sacrement de la confirmation. » C’est une remarque que l’on entend souvent dans la bouche de certains jeunes et de moins jeunes.

On peut avoir le sentiment, parfois angoissant, de ne pas se sentir vraiment prêt à recevoir un sacrement comme celui de la confirmation. L’engagement peut faire peur. Il faut alors se dire que l’on ne sera jamais réellement prêt, lorsque l’on considère nos capacités au regard du don que Dieu veut nous faire. Attendre encore et toujours est une manière d’être centré sur soi et non vers Dieu, de ne pas faire complètement confiance à Dieu.

Dieu n’attend pas que nous soyons prêts pour agir dans les sacrements. Si nous les vivons dans la liberté, Dieu s’engage gratuitement, sans attendre notre réponse. L’accueil de ce don ne se fait pas tout seul. Nous devons accueillir librement la grâce reçue et y répondre de notre mieux.

Un engagement de foi

Un temps de préparation est proposé dans les diocèses pour ceux et celles qui ont exprimé le désir de recevoir le sacrement de confirmation. Ce temps vécu avec d’autres chrétiens permet de cheminer et de mûrir la décision. Celle-ci sera exprimée dans la lettre que le confirmand écrit à son évêque et qui atteste de la liberté de la démarche du confirmand.

Dans une démarche de préparation, le respect du rythme et de la liberté des personnes qui désirent être confirmées est primordial, surtout lorsqu’il apparaît en cours de préparation qu’une personne, en conscience, ne souhaite plus recevoir le sacrement pour l’instant.

 

source : eglise.catholique.fr

paroisse-de-meru-jpg

————–
accueil