Prière

Luc 11:1  Jésus priait un jour en un certain lieu. Lorsqu’il eut achevé, un de ses disciples lui dit: Seigneur, enseigne-nous à prier, comme Jean l’a enseigné à ses disciples.

INTRODUCTION.

Dans sa définition la plus simple, la prière peut s’expliquer en ces mots : action de parler avec Dieu.

Mais la prière, c’est bien plus qu’une simple action de parler, qui ne pourrait être en fait qu’un monologue.

UNE DÉFINITION PLUS LARGE DE LA PRIÈRE
Prier = Adresser = Aller trouver ou avoir recours.
Prier = Invoquer  = Appeler à son secours.
Prier = Supplier, Implorer = Prier avec instance.
Prier = Intercéder = Intervenir en faveur de quelqu’un.
Prier = Intervenir = Prendre part à une action ou jouer un rôle.

La prière, souvent appelée l’arme du Chrétien, ou encore la respiration de l’enfant de Dieu et de l’Église de Jésus-Christ, est une manifestation de la puissance de Dieu.

En effet, elle sait toucher le cœur de Dieu et fait agir Son bras.

Nous sommes à une époque dite de « communication », dans ce domaine les progrès sont formidables et fulgurants, il suffit de se connecter sur Internet pour le découvrir.

La prière est aussi un moyen de communication, elle nous met en ligne directe avec le Créateur de l’univers.  Impossible de ne pas trouver le correspondant, ni de tomber sur une autre personne que notre Seigneur.  Matthieu 6:6  Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

Si la prière est une manifestation de la puissance de Dieu, elle est aussi un service de Dieu dans lequel chaque chrétien est invité à se consacrer et cela sans exception… Il est certes le plus difficile, car souvent il s’exerce dans l’anonymat,  dans le secret d’une chambre ; il ne valorise pas l’individu, mais ce qui compte c’est que Dieu soit lui valorisé… et qu’Il approuve ce service, et cela combien même il soit un service dans l’ombre ; d’ailleurs n’est –ce pas la volonté de Dieu que cela soit ainsi ?

Les grands hommes d’aujourd’hui sont ceux qui savent prendre du temps pour prier. Un homme de Dieu dira un jour  « L’enfant de Dieu à genoux voit plus loin que le plus grand des hommes. » Et c’est vrai…

Il est possible de parler ou d’expliquer la prière, comme de croire en l’efficacité de la prière, sans pour autant avoir du temps pour la prière.

« Si vous ne trouvez pas le temps de prier,vous êtes plus occupé que le Seigneur ne le désire. »
De nos jours nos emplois du temps sont bien souvent surchargés par le travail, la famille, les loisirs etc.. ATTENTION DANGER ! L’activisme, même religieux peut nous faire perdre l’essentiel, et l’essentiel c’est la communion avec notre Père céleste dans la prière.
Nous retrouvons ici la devise de la plate-forme de prière : « L’action vient avant la Prière, uniquement dans le dictionnaire. »

Bien des personnes agissent ainsi, elles se dépensent sans compter pour Dieu, font des pieds et des mains pour la gloire de Dieu dans tellement de domaines, mais il arrive que dans ce temps dépensé pour Dieu, qu’il n’y ait plus assez de temps ou bien peu pour la prière. Éphésiens 5:16  rachetez le temps, car les jours sont mauvais.

Revenons toujours à l’essentiel : LA PRIÈRE… sans laquelle toutes choses sont bien vaines.
Il faut ici aussi dissocier la vie de prière en deux pôles. Il y a la vie de prière à l’Église et la vie de prière personnelle dans le secret de sa chambre. Elles vont de pair et sont  indissociables, et plutôt complémentaires.

La prière fait de l’enfant de Dieu un être avisé.

Car celui qui veut la victoire commencera par la prière, nous connaissons tous cette expression « ne mettons pas la charrue avant les bœufs »… eh bien qu’il en soit ainsi dans notre vie chrétienne ! Laissons l’impatience de côté, pour nous armer de la sagesse qui elle, nous pousse à prier avant d’entreprendre une action.

Que Dieu vous bénisse dans votre ministère d’intercession.

1) SIMPLE, COMME PRIER

Rien n’est  plus simple que la prière.
Si nous savons parler, nous saurons aussi prier.
Mais la prière utile et efficace a ses règles.

FAUT- IL RÉPÉTER DES PRIÈRES APPRISES POUR ÊTRE EXAUCE ?  

Non, cela  n’est pas nécessaire.

Voyez comme exemple la prière de l’aveugle, qui, assis sur le bord du chemin, s’écrie au passage de Jésus : « Seigneur, Fils de David, aie pitié de moi ». Jésus lui dit alors : « Qu’il te soit fait selon ta foi ». La prière c’est le cri du cœur montant vers Dieu. Elle ne s’apprend pas dans des manuels. Elle doit jaillir tout naturellement d’un cœur qui attend le secours divin, avec assurance.

Cet homme n’a pas eu à répéter une même prière , son cœur a parlé et cela à été suffisant, Jésus l’a exaucé.

EST- IL IMPORTANT DE PRIER  ?

OUI !
Jésus a mis lui-même en évidence la valeur de la prière : « TOUT CE QUE VOUS DEMANDEREZ, avec FOI, par LA PRIÈRE, vous le recevrez » (Matthieu 21 : 22).  L’enfant de Dieu authentique aura une vie de prière, il  l’aimera et l’entretiendra.
FAUT –IL NÉCESSAIREMENT CROIRE EN DIEU POUR PRIER ?
OUI !

D’ailleurs la réponse a cette question trouve une évidente réponse dans cette Parole de l’Évangile : (Hébreux 11:6)  Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.

LA  FOI EST-ELLE ASSOCIÉE A LA PRIÈRE ? 

Oui cela ne fait aucun doute déjà nous savons que  (Hébreux 11:6)  «Or sans la foi il est impossible de lui être agréable »

La prière est donc une expression de la foi.

Elle EXPRIME LA FOI de celui qui s’adresse à Dieu. La foi doit imprégner la prière car c’est « La prière de la foi qui sauvera le malade » (Jacques 5 : 15-20). Prier c’est exprimer notre foi. C’est affirmer que l’on croit aux promesses et à l’œuvre de Christ pour nous.
La foi est inséparable de la prière. La prière n’a pas de valeur sans la foi.

2) A QUI ADRESSER LA PRIÈRE ? 

A DIEU DIRECTEMENT AU NOM DE JÉSUS. Voilà en sept mots la définition Biblique de la prière.

Les promesses sont pour ceux qui s’adressent à Dieu, directement.
La prière doit être adressée à Dieu et non pas aux Saints ou à Marie, mère de Jésus. « Ce que vous demanderez AU PÈRE, II vous le donnera en Mon NOM ». (Jean 16 : 23).

FAUT-IL PRIER AU NOM DE JÉSUS ?  

Oui car la prière SE FAIT AU NOM DE JÉSUS. Il dira lui même :« Tout ce que vous demanderez en MON NOM, je le ferai ». (Jean 14 : 13). Par ces paroles, Jésus nous invite à aller à Dieu non pas en faisant valoir nos mérites, notre bonté ou le fait que nous sommes meilleurs que les autres, mais en regardant à son œuvre. La foi ne s’appuie pas sur ce que nous avons fait ou faisons, mais sur JÉSUS et CE QU’IL A FAIT POUR NOUS. Prier au NOM DE JÉSUS c’est donc laisser à JÉSUS le soin d’intercéder pour nous auprès du Père. «Christ est mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous! »(Romains 8 : 34)

 

3) Qui peut  prier ? 

A la demande des disciples : « Enseigne nous a prier », Jésus commence sa réponse par ces mots :  « Quand vous priez, dites: Père! Que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne. »
La réponse à notre question se trouve dans les mots: « dites : Père ! »

Car qui peut s’adresser à une personne en disant  père si ce n’est son enfant ?
De plus, en cet instant, Jésus enseigne ses disciples.

Donc la réponse à la question « qui peut prier? »,  c’est « les enfants de Dieu. »

Mais, me direz-vous, je connais telle personne inconvertie qui a été exaucée dans sa prière.
Certes, je suis d’accord. Mais il faut bien faire la différence entre la prière de l’enfant de Dieu né de nouveau et la personne inconvertie.

L’enfant de Dieu jouit du privilège de goûter chaque instant de sa vie dans la présence de Dieu, sa relation avec Dieu étant depuis sa conversion étroitement liée à la personne du Seigneur. C’est cette relation personnelle avec Dieu qui lui donne d’avoir une vie de prière.
Ce qui n’est pas le cas d’une personne inconvertie, qui n’a aucune relation avec Dieu, mais qui, par sa vie dans le péché, est éloignée de Dieu.

Dans l’épître au Hébreux, nous lisons (Hébreux 4:16):  « Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. »

Pour avoir de l’assurance dans la prière, il faut que le cœur soit lavé, purifié par le sang de l’Agneau.

Qui peut subsister dans la présence de Dieu sans avoir fait la paix avec Lui, après avoir accepté Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur ?

Personne !

Nous comprenons bien alors que seul le chrétien engagé dans la foi peut user de ce privilège, car un facteur non négligeable entre en action dans la prière: LA FOI

La foi est inséparable de la prière. La prière n’a pas de valeur sans la foi.

MAIS, car il  y a un grand MAIS , Dieu écoute le cri des inconvertis dans le simple but de les toucher par son amour, afin qu’ils Le reconnaissent comme Sauveur et Seigneur.

Comme cela est écrit dans 1 Timothée 2:4 – « Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. »

C’est une vérité, car « … nous savons que Dieu n’exauce point les pécheurs; mais, si quelqu’un l’honore et fait sa volonté, c’est celui là qu’il exauce. » (Jean 9:31 )
Dieu n’exauce pas les pécheurs, mais, dans son amour insondable, il se plaît à leurs faire grâce.

Voilà la grande différence. Donc, si une personne inconvertie est exaucée, il vaut mieux dire que Dieu lui à fait une grâce, afin de lui montrer Son amour, Sa grandeur, Sa miséricorde, Sa magnificence et ainsi l’amener à l’obéissance de la foi.

Mais « l’exaucement » proprement dit est réservé aux authentiques enfants de Dieu qui prient leur Père et s’attendent à recevoir de Lui une réponse à leurs demandes.
Alors qui prie ?

Cela peut-être n’importe qui !
Comme toi ou moi !
(Esaïe 55:6) « Tournez-vous vers le Seigneur, maintenant qu’il se laisse trouver. Faites appel à lui, maintenant qu’il est près de vous. »

4) QUI FAUT-IL PRIER ?

Nous allons répondre à cette question à la lumière de la Bible, car la Bible, Parole de Dieu, est la référence dans le domaine de la foi.
Mais déjà, il nous est possible de dire que les hommes depuis des temps immémoriaux prient.

Aucune culture ni aucune civilisation n’aura échappé à cette règle.
L’ histoire de l’humanité est chargée de prières adressées à toutes sortes de divinités. Cela démontre combien le cœur de l’homme a besoin de prier.

Hélas, la prière a souvent été accompagnée d’erreurs qui pour certaines perdurent encore de nos jours.

LA PRIÈRE DOIT  ÊTRE ADRESSÉE A DIEU. 

Voici quelques textes qui ne laissent pas de place à l’interrogation.
Psaume 65:2  – « O toi, qui écoutes la prière! Tous les hommes viendront à toi. »
Psaumes 5:2 – « Mon Dieu, mon Roi, sois attentif à mes appels. C’est à toi que j’adresse ma prière  »
Psaumes 39:12  (39-13) – « Ecoute ma prière, Eternel, et prête l’oreille à mes cris! Ne sois pas insensible à mes larmes! Car je suis un étranger chez toi, Un habitant, comme tous mes pères. »
Psaumes 86:6 – « Eternel, prête l’oreille à ma prière, Sois attentif à la voix de mes supplications! »
Psaumes 88:2 – « Que ma prière parvienne en ta présence! Prête l’oreille à mes supplications! »
Dieu  est digne de notre prière, de notre louange. Prier Dieu, c’est également Le reconnaître comme Père et guide de notre vie.
LA PRIÈRE EST ADRESSÉE A JÉSUS ET AU NOM DE JÉSUS.
Philippiens 2:9 – « C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom. »
Actes 7:59 – « Tandis qu’on lui jetait des pierres, Etienne priait ainsi : Seigneur Jésus, reçois mon esprit. »

Prier Jésus, c’est d’abord pour l’accepter comme Sauveur personnel. C’est le reconnaître comme Fils de Dieu, partie intégrante de la puissance divine.

C’est aussi demander à Dieu en son nom ? Jésus invite le chrétien à prier ainsi :« Tout ce que vous demanderez en MON NOM, je le ferai ». (Jean 14 : 13).  Prier au NOM DE JÉSUS c’est laisser à JÉSUS le soin d’intercéder pour nous auprès du Père. «Christ est mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous!»(Romains 8 : 34)

PAR LE SAINT ESPRIT. 

Ephésiens 6:18  » Tout cela, demandez-le à Dieu dans la prière. Oui, priez en toute occasion, avec l’assistance de l’Esprit. A cet effet, soyez vigilants et continuellement fidèles. »

Prier Dieu par le Saint Esprit, c’est d’abord le prier pour lui demander de l’aide dans les situations difficiles telles que le témoignage par les paroles, les actes concrets, etc.  ….
Dans la prière, le Saint Esprit nous aide. Romains 8:26  « De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables. »

Il sait de quoi nous avons besoin, puisqu’il sonde les profondeurs du cœur du chrétien, mais il oriente la prière selon la volonté de Dieu, car il connaît la profondeur de la pensée de Dieu. Il harmonise la prière du chrétien avec la pensée de Dieu.

Romains 8:27  « … et celui qui sonde les coeurs connaît quelle est la pensée de l’Esprit, parce que c’est selon Dieu qu’il intercède en faveur des saints. »