Jésus, le Dieu vivant

naissance_-jesus-300x199

Jésus veut dire « sauveur » et ce nom propre renvoie à un homme qui a existé et que des gens ont approché, notamment ses disciples. Ils lui ajouteront le titre de « Christ », c’est-à-dire le Roi attendu, celui qui va ramener à Dieu son peuple. Il est Dieu, plus exactement : il est le Fils unique de Dieu.

« ‘L’idée naturelle que l’on a de Dieu bute sur la doctrine de l’Eglise qui fait du Christ, à la fois le Fils de Dieu et le fils ‘ né d’une femme’ (Epitre de St Paul aux Galates 4,4 )’. L’Eglise catholique ‘ y voit le fondement et le cœur de tout ce qu’il faut croire (CEC 151,450,463). Mais comment accepter l’Homme-Dieu, sa naissance, ses miracles, sa résurrection… ? ‘»

« Dans son enseignement sur le Christ, le Catéchisme de l’Eglise Catholique maintient haut et ferme que la foi de l’Eglise se centre sur le mystère de l’Incarnation, c’est-à-dire sur le fait que Jésus-Christ soit homme et Dieu. Le fils de Marie de Nazareth est le Fils de Dieu qui a pris chair pour accomplir le salut rédempteur de l’humanité. Si le Catéchisme de l’Eglise Catholique tient à assurer l’identité humaine de Jésus et l’historicité de sa vie, il lui importe davantage de monter tout ce que représente, pour la foi de l’Eglise et la pratique du croyant, la venue du Fils de Dieu dans notre condition d’homme».

 

source: Eglise Catholique en France

————–
accueil