Aller au contenu principal

-Notre Eglise est l’Eglise des saints !

Vous est-il déjà arrivé d’entendre ce genre de sentences : « Jésus oui mais l’Eglise non ! » Vous voyez de quel genre de discours je veux parler ? Ces refrains ressassés qui veulent séparer Jésus et l’Eglise. Pour le premier, évidemment, on ne peut pas dire trop ouvertement que son message nous dérange. L’appel à la fraternité, à la paix… Il est difficile publiquement d’émettre des réserves. Mais l’Eglise ! Tous ces cathos coincés, ces curés exaltés ou usés, ces prélats mitrés… tout ça, ça se balance aisément ! La morale qu’ils prônent, faudrait déjà qu’ils la vivent eux-mêmes et patati et patata !

Ainsi, il nous faut être vigilant. Dans la prolongation de notre réflexion sur la vitalité de notre communauté paroissiale, nous devons nous montrer attentifs à la qualité de notre témoignage sur l’Eglise. Quelle est-elle pour nous ? Comment répondons-nous à ces verbiages amers ? Lâchons-nous du lest en leur reconnaissant une « part de vérité » ?

« Le Christ et l’Eglise, c’est tout un » répliquait St Jeanne d’Arc à ses juges dont la mauvaise foi n’avait rien à envier à celle des détracteurs d’aujourd’hui. « Tout un » ! L’Eglise et Jésus, Jésus et l’Eglise, c’est tout un !

Merci Sainte Jeanne pour ces propos brûlants d’actualité et de vérité !

Cracher sur l’Eglise, c’est donc s’associer à ceux qui le faisaient sur Jésus sur le chemin de sa Passion. Se tenir à distance de l’Eglise, c’est aussi ressembler à ces gens qui, sur le Golgotha, regardaient de loin… Comme si l’Amour manifesté et donné sans retenue ne les concernait pas.

« On ne peut avoir Dieu pour Père si on n’a pas l’Eglise pour mère » affirme St Cyprien dès le troisième siècle. L’Eglise ne saurait donc être envisagée en dehors de la volonté même du Seigneur. Jésus bâtit son Eglise sur la foi de l’apôtre Pierre. C’est justement ce qui nous permet de passer au-delà de ses aspects peu reluisant dont peuvent l’entacher ses membres. « Les puissances du mal ne l’emporteront pas contre elle. » promet-il.

L’Eglise est sainte proclamons-nous dans le crédo. Nous, nous ne le sommes pas encore ! Si nous voulons que l’Eglise puisse rayonner de son vrai visage, choisissons la Sainteté. C’est la seule réponse que nous puissions donner. L’Eglise a besoin de saints qui témoignent du Christ. L’Eglise, c’est l’Eglise du Christ !

Père Pascal

Non classé